Association Nivernaise Accueil et Réinsertion : Ensemble, révélons vos atouts !

Association
Nivernaise
Accueil et
Réinsertion​

Impact socio-économique

>

Impact socio-économique
Agir

Quels effets utiles pour les individus ?

Parler d’impact économique pour une association qui bénéficie de subventions publiques pour réaliser ses missions peut sembler incongru. Intuitivement, il est plus naturel de concevoir qu’en agissant pour l’insertion, l’ANAR puisse se prévaloir d’un impact social. En réalité les deux sont liés et produisent des effets utiles qui se renforcent l’un l’autre.

Des impacts sur l’ensemble de la société

La désaffiliation ou la désocialisation que l’on peut traduire comme un processus qui conduit, du fait notamment de l’absence de travail à l’isolement social, à la perte de l’estime de soi impose une action réparatrice à laquelle contribue l’ANAR. Ses effets sont multiples :

  • Retrouver confiance en soi
  • Lier des amitiés
  • Retrouver un sentiment d’utilité
  • Porter attention à sa présentation
  • Prendre en charge sa santé
  • Se former
  • Être de nouveau en capacité de se projeter
  • Subvenir à ses besoins par le fruit de son travail
    ….

Ces impacts sociaux retentissent sur la société  entière. C’est à ce titre, que nous faisons nôtre, la conviction selon laquelle, les dépenses sociales, au même titre que les dépenses d’éducation, ne sont pas une charge mais un investissement utile.

IMG_1881

Quels effets utiles pour la société ?

Une société qui se délite est une société qui va mal. A contrario, une société dans laquelle chacun contribue à la hauteur de ses capacités et est reconnu pour ce qu’il est et ce qu’il fait, crée non seulement de la cohésion sociale mais également de la valeur économique, dont bénéficie la collectivité.

Ce lien entre bien être individuel et bien être collectif s’explique par l’effet multiplicateur. Celui-ci se mesure par les retombées économiques que génère toute entreprise en direction de ses fournisseurs, de ses salariés et des administrations publiques.

Ils s’apprécient à travers trois impacts.

Les impact directs

Ils se mesurent par la valeur ajoutée produite par l’entreprise et le nombre de collaborateurs qu’elle emploie.

Les impact indirects

Ils sont constitués des retombées économiques réalisées par les achats de l’entreprise. Pour répondre à la demande, les fournisseurs de l’entreprise vont à leur tour réaliser des achats auprès de leurs propres fournisseurs, générant, par effet de ricochet, des impacts supplémentaires dans la chaine de valeur.

Les impacts induits

D’une part, ils correspondent aux impacts de la consommation des salariés de l’entreprise et des fournisseurs. D‘autre part aux retombées des dépenses publiques, financées grâce aux impôts et taxes versés par les entreprises.

Et l’ANAR dans tout ça… ou la morale de l’histoire

L’ANAR, en sa qualité d’entreprise sociale inclusive, revendique participer à la création de valeur économique, parce qu’elle est mais aussi par ce qu’elle fait.

En remettant les personnes qu’elle accompagne en capacité de s’autonomiser, elle minore les dépenses sociales et leur ouvre la possibilité de participer à la création de valeur.

Ainsi impact social et impact économique sont indissociablement liés.